Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. Antoine de Saint-Exupéry

 

La responsabilité de l’homme dans les déséquilibres écologiques a fait l’objet de nombreuses publications. Pour la rentrée, la bibliothèque vous propose un certain nombre d’ouvrages : des livres essentiels pour répondre à vos questions sur le réchauffement climatique, la transition énergétique, les actions à mener pour le monde de demain, les gestes écologiques au quotidien… mais aussi une sélection de romans, un hymne à la nature qu’il faut à tout prix préserver.

 

Vrai ou faux ?

Aujourd’hui, il existe des plantes lucioles qui émettent de la lumière et qui pourraient remplacer l’électricité.

 

Quel est sur la terre le plus grand aspirateur de gaz carbonique ?

Quel est l’arbre le plus vieux du monde ?

Qu’est-ce que l’effet albédo ?

 

Un quiz ludique, en bibliothèque, pour toute la famille, testera les écolos et les incollables que vous êtes !

Nous vous attendons !

 

Les livres

Les incontournables

L’humanité en péril, de Fred Vargas

Le petit guide Ecologie

L’Homme et la forêt

Une année avec les plus beaux arbres de France

Le lièvre de Vatanen, d’Arto Paasilinna 

Ce roman-culte dans les pays nordiques conte les multiples et extravagantes aventures de Vatanen, journaliste à Helsinki,  remontant au fil des saisons vers le cercle polaire avec son lièvre fétiche en guise de sésame. Un roman d’humour écologique.

Là où chantent les écrevisses, de Delia Owens

Les rumeurs les plus folles courent sur « la Fille des marais » de Barkley Cove, en Caroline du Nord. Pourtant Kya n’est pas cette créature sauvage et analphabète que tous imaginent et craignent.

Un hymne à la nature plébiscité par plus de 8 millions de lecteurs. 

Pour la jeunesse

Protégeons la planète – L’eau, les grandes pollutions… - Il était une fois la vie : les vaccins –

La fonte des glaces

 

La prophétie des grenouilles 

Tom vit heureux avec ses parents adoptifs. Mais un soir, des grenouilles lui annoncent qu’un déluge menace tous les êtres vivants de la planète…

Professeur planète : Les animaux en danger

Une aventure d’Arsène Lapin : La rivière en danger

 

Pour comprendre les phénomènes météorologiques :

Météo junior avec Martial et Cumulus

Climats et météo, par La Petite Abeille, où vous apprendrez à fabriquer un Pluviomètre et un Baromètre

 

Dans Okapi :

Quelles énergies pour le futur ?

Climat, il est temps d’agir !

C’est urgent ! Comment nourrir la planète 

 

Dans Science & Vie Junior :

Les plantes qui nettoient la nature

Le trafic des espèces protégées

Les métaux du futur

Nos Horaires

Permanence assurée tous les mercredi et samedi de 16h30 à 18h30

 

La bibliothèque sera fermée du 15 au 30 Juillet (Réouverture le samedi 31 Juillet).

 

La bibliothèque comporte 3 salles avec plus de 5000 ouvrages:

-La salle d'accueil avec ses romans, ses documents pratiques, ses nouveautés... 

-La salle des polars et thrillers

-La troisième salle avec son espace jeunesse, les livres de poche, les documents (histoire,sciences,témoignages...)

 

Nous avons  les nouveaux catalogues, n'hésitez pas à nous communiquer vos souhaits. Si vous ne pouvez vous déplacer, nous pouvons vous livrer. Vous pouvez contacter directement Mme Cognyl sur cet email ( elisabeth.cognyl@laposte.net  )pour recevoir les catalogues.

 

 

 

Voyage à la bibliothèque


Augers en Brie, 300 habitants et une bibliothèque !

Elise et Annie, deux passionnées de lecture et de partage animent bénévolement depuis 3 ans la bibliothèque. 

Je suis allée à leur rencontre pour un Interview masqué .

 

Sur la place du village en face de l’école, la mairie, en entrant à gauche le secrétariat, à droite un escalier, des petits textes et des poésies courent sur les murs clairs, l’aventure commence à l’aurore et à la montée des marches. 

3 petits coups faut frapper, une voix qui sourit et qui dit oui ! Entrez !

Elles sont là Annie et Elise, Elise et Annie. Si vous voyez l’une c’est que l’autre n‘est pas loin, si vous voyez l’autre c’est que l’une est tout près. 

Annie est assise droite devant une pile de bouquins, l’œil qui frise au dessus du masque, bonjour !

Elise est debout, elle a entendu le bruit de la porte d’entrée, les pas dans l’escalier, elle compte mentalement les marches, elle est prête, le sourire est large, bonjour ! 

 

Fabienne

Ah c’est donc ici que les livres se livrent (rires)

C’est l’amour des livres qui vous a menées là ?

 

Annie 

Alors moi déjà j’habite à deux pas de la bibliothèque.

Je suis à la retraite. Avant j étais institutrice.

J’adore lire et surtout les polars. 

La lecture c’est l’évasion, l’aventure, le rêve, et puis j’aime bien me faire peur en lisant et plaisir aussi.

 

Annie est incollable sur les policiers, une encyclopédie en la matière. 

Elle aime les chocolats aussi.

 

Et toi Elise ?

 

Elise

Oh moi quand je lis c’est comme si je vivais plusieurs vies à travers des personnages, ça m’ouvre des mondes inconnus.

J’ai travaillé dans une librairie et cela m’a donné envie de m’investir dans le monde des livres, alors quand il s’est créé une bibliothèque associative dans mon village Les Marêts, j’ai naturellement proposé mes services et j’ai suivi une formation à l’Association des Bibliothèques de France. 

Cette bibliothèque a ensuite déménagé dans la commune d’Augers en brie qui a mis des locaux à disposition au dessus de la mairie.

 

Fabienne

D’où viennent tous ces livres ?

 

Annie

Des dons. Quand les gens ont su qu’une bibliothèque se préparait on a vu arriver des cartons tous les jours.

Ça s’empilait dans les escaliers, ici, partout ! Alors il a fallu faire du tri.

 

Elise

Il y a des livres dont on sait qu’ils ne seront pas empruntés trop anciens ou en mauvais état.

Et puis on ne peut pas tout garder alors il faut faire des choix !

En langage de bibliothécaire on appelle ça le désherbage. 

 

La bibliothèque est un jardin, Elise et Annie ont la main verte !

 

Annie

Au début les locaux étaient vides, il a fallu monter des étagères.

Je crois qu’on a utilisé la moindre parcelle de mur libre.

 

Oui, si on ne les retenait pas il y aurait même des étagères au plafond.

 

Elise

Oui, grâce à l’aide de Dominique et Gaby ! Il a fallu d’abord récupérer les éléments et étagères aux Marêts puis après c’est le système débrouille et bricolage et ça, ces deux là, ils savent faire et bien. 

 

Au moment où on parle de lui, Gaby arrive… 

à se demander s’il n’attendait pas derrière la porte !

Il vient avec une idée, comme souvent, c’est à dire profiter de la présence au village d’une habitante auteure pour créer un évènement à la bibliothèque.

 

Fabienne

Bonne idée et tu tombes bien Gaby, on fait un reportage sur la bibliothèque.

Et toi tu aimes lire ?

Gaby

Ah non désolé je ne suis pas le bon sujet je ne lis pas.

Quand j’étais petit je lisais Tintin … 

Mais maintenant. Ah si ! je lis la presse tous les jours et je lis tout hein !

Oui je raconte des histoires à mes petits enfants mais des histoires que j’invente.

 

Gaby dit qu’il ne lit pas. 

C’est drôle, c’est un de ceux qu’on voit le plus à la bibliothèque …

Il s’occupe du sport au village et après les séances il y amène les enfants.

 

Fabienne

J’aimerais savoir comment vous avez choisi de présenter les livres ?

 

Elise

Dans la première salle, les nouveautés sur une petite table, avec nos coups de cœur !

Les livres brochés ou reliés grand format classés de A à Z sur les étagères. 

Il y a aussi du théâtre, de la poésie, de l’aventure, des livres pratiques …

 

Annie

Nous avons décidé de dédier la deuxième salle aux polars.

On y a installé un fauteuil, une petite table et des chaises d’enfant, qu’on nous a données. Et des jeux de société.

 

Les enfants adorent dessiner et colorier au milieu des énigmes …

 

Elise

Et puis un espace jeune ; c’est la troisième salle. 

Avec ses tapis, coussins et petits bancs en mousse colorés.

Des bandes dessinées, plusieurs collections pour tous petits jusqu’aux ados.

C’est aussi dans cette salle qu’on a mis les livres de poche.

 

Elise a parcouru les brocantes locales, elle adore, et la boutique d’Emmaüs elle adore aussi, en quête d’occasions.

 

Fabienne

Vous vous souvenez du premier livre que vous avez lu ? 

 

Annie

A la maison on avait beaucoup de livres.

Le petit prince, d’Antoine de Saint-Exupéry m’a marquée.

Je l’ai relu plus tard, j’y ai découvert autre chose autrement.

 

Elise

A la maison il n’y avait qu’une bande dessinée, Sylvain et Sylvette.

Alors forcément je la connaissais par cœur.

Je me souviens aussi des livres de la comtesse de Ségur. 

Quand j’allais chez ma grande mère je lisais des romans-photos.

Mais ce sont mes professeurs de français au collège et au lycée qui m’ont fait aimer les livres.

 

Annie

Dans ma classe j’avais fait une petite bibliothèque pour mes élèves. 

Ils ne l’utilisaient pas tous mais faut pas forcer la lecture …

 

Je songe à l’auteur Daniel Pennac quand il écrit : 

«  le verbe lire ne supporte pas l’impératif, aversion qu’il partage avec quelques autres, le verbe aimer…le verbe rêver ». 

 

Fabienne

C’est important une bibliothèque ici en zone rurale ?

 

Elise

Les bibliothécaires comme les libraires sont des passeurs, ils font le lien entre l’auteur et le public.

 

Annie

C’est une richesse pour la commune !

 

Elise et Annie enregistrent tous les livres, un par un, pour offrir un catalogue en ligne. L’une dicte la notice du livre, avec un petit résumé, c’est Annie. 

L’autre tape au clavier, c’est Elise. 

Un gros travail indispensable pour prendre connaissance des ouvrages, les classer, les ranger. C’est plus facile à trouver quand on le cherche me dit Elise. Pour les usagers, c’est un outil de recherche, c’est aussi une source de découvertes. Un hall de gare où sont affichées de multiples destinations. 

 

Fabienne

Ah des voyageuses justement ! (rires)

 

Arrive une des fidèles lectrices de la bibliothèque, accompagnée de sa fille.

Elle vient récupérer justement de la documentation sur la Chine que Elise a préparée.

La bibliothèque est un lieu ressource. 

 

La fidèle lectrice

Moi à la bibliothèque, soit je viens chercher un livre précis dont j’ai besoin, ou un roman dont j’ai entendu parler, soit je me laisse guider par les avis, les suggestions de ces dames et je repars avec leur coup de cœur…

 

Annie

Quand les livres empruntés sont de retour on se précipite discrètement et on demande : Alors ça vous a plu ?

 

Les enfants, eux, filent dans leur espace, feuillettent, explorent, et parfois reviennent avec une pile de livres comme butin pour faire inscrire leur nom, leur prénom et la date du prêt, alors Annie leur propose aussi un chocolat. 

Pour le « goût des mots »…

 

Fabienne

Vous proposez des animations ?

 

Elise

On se laisse porter par les saisons ou le calendrier qui suggère des thèmes.

On a organisé des lectures publiques à voix haute, avec des comédiens et des habitants de la commune. 

Comme c’est bientôt la fête des mères j’ai envie, par exemple, de mettre en avant des portraits de mères dans la littérature et aussi des femmes qui ont changé la condition des mères.

 

Annie

On a une belle biographie de Simone Veil.

L éloge des mères ne manque pas dans la littérature.

 

Annie et Elise sont là tous les mercredis et samedis pour vous accueillir, vous conseiller, vous guider.

Pour le coût d’une petite adhésion vous pourrez emprunter ce que vous voulez, le nombre que vous souhaitez et ce, aussi longtemps que nécessaire.

J’ai oublié de préciser que chaque livre est couvert par les soins de nos deux bibliothécaires.

 

Je leur ai proposé « petit questionnaire à la Proust », un spécial bibliothèque bien sûr.

 

Annie

 

-Quelle serait pour vous la bibliothèque idéale ?

 Un lieu chaleureux, lumineux avec beaucoup de rayonnages et plein de "clients" emprunteurs d'ouvrages.

 

-Votre citation préférée sur la lecture ?

" La lecture nourrit l'âme comme le pain nourrit le corps". Antoine Albalat

 

-Votre citation préférée sur l’écriture ?

 "Ecrire, c'est parler à quelqu'un sans attendre une réponse immédiate". Gaëtan Faucer

"Ecrire c'est donner de l'avenir au passé". Annie Ernaux

 

-Quel est le livre que vous auriez aimé écrire ?

 Le petit Prince, de Antoine de Saint Exupéry

 

-Si vous pouviez rencontrer un auteur qui serait-il et que lui demanderiez-vous ?

Michaël Connely. Je lui demanderai comment il procède, recherches, documentations, organisation...

 

-Quels sont vos héroïnes préférées ou héros préférés en littérature ?

Fan de polars ce sont bien sûr les inspecteurs de police : Erlandur (Arnaldur Indridason), Harry Bosch (Michaël Connely), Patrick Hedström et Erica Falck (Camilla Läckberg).....

 

-Quel est le premier livre que vous conseilleriez à un enfant ?

Tout dépend de l'âge: Hansel et Gretel (Grimm), Les malheurs de Sophie (Comtesse de Ségur), le journal de Anne Franck...

 

-Quel est l’ouvrage que vous conseilleriez à qui n’a jamais lu ?

 Si une telle personne existe je la plains : peut-être un livre de Gilles Legardinier, « Demain j'arrête », ou « Mamie Luger » de Benoît Philippon.

 

-L’histoire lue que vous avez préféré raconter ou que vous préféreriez raconter ?

 Le petit chaperon rouge, de Perrault.

 

-Quel est le mot que vous préférez ?

 Anticonstitutionnellement (il a beaucoup de lettres) et Zanzibar (il m'a toujours fait rêver)

 

-Quel est le mot que vous détestez ?

 C'est une expression: les compétences transversales. J'en ai été bassinée toute ma carrière. Les gens qui l'employaient semblaient s'en gargariser.

 

-Si vous aviez une devise de bibliothécaire ce serait quoi ?

 "Prends chaque jour le temps de lire, C'est un moment privilégié rien que pour toi."

 

-Dans ce questionnaire quelle est la question que vous auriez aimé trouver ? Après notre entretien de mercredi et ce complément je pense que le sujet a été bien cerné.

 

Elise

-Quelle serait pour vous la bibliothèque idéale ?

Une bibliothèque où on trouve non seulement le livre que l’on cherchait, mais aussi les livres que l’on ne cherchait pas.

 

-Votre citation préférée sur la lecture ?

« Lire, c’est voir le monde par mille regards, c’est toucher l’autre dans son essentiel secret, c’est la réponse providentielle à ce grand défaut que l’on a tous de n’être que soi. »  Serge Joncour

 

-Votre citation préférée sur l’écriture ?

L’écriture, la plus grande et la plus belle invention de l’humanité. 

La sauvegarde de notre mémoire.

 

-Quel est le livre que vous auriez aimé écrire ?

La petite fille de Monsieur Linh, Philippe Claudel

 

-Si vous pouviez rencontrer un auteur qui serait il et que lui demanderiez-vous ?

Lionel Duroy. Je lui demanderais s’il avait conscience, en écrivant ses ouvrages autobiographiques, des conséquences sur les relations avec sa famille. Avait-il mesuré l’impact sur l’image de sa famille dans la société. Avec le recul, publierait-il aujourd’hui ces livres. Est-ce que dans ce cas-là, écrire aide à vivre ? A pardonner ? Est-ce qu’on écrit d’abord pour soi ou pour le lecteur ?

 

-Quels sont vos héroïnes ou héros préférés en littérature ?

J’ai une grande admiration pour les personnages qui œuvrent dans l’ombre pour le bien d’autrui, des éclaireurs comme :

La bibliothécaire de « Grâce et dénuement » d’Alice Ferney.

La libraire de « La librairie de la Place aux herbes » d’Eric de Kermel.

Renée, la gardienne d’immeuble de « L’élégance du hérisson » de Muriel Barbery.

Hansen, dans « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon » de Jean-Paul Dubois   

 

-Quel est le premier livre que vous conseilleriez à un enfant ?

Selon l’âge : Pinocchio ; Oliver Twist.

 

-Quel est l’ouvrage que vous conseilleriez à qui n’a jamais lu ?

Le liseur du 6 h 57, de Jean-Paul Didierlaurent.

 

-L’histoire lue que vous avez préféré raconter ou que vous préféreriez raconter ?

La collection des « Monsieur… » et « Madame… »  de Roger Hangreaves aux enfants.

Ces histoires montrent non seulement les différences entre individus, le vocabulaire qui les définit, mais aussi, avec humour, comment tout ce petit monde peut vivre ensemble.

 

-Quel est le mot que vous préférez ?

Harmonie.

 

-Quel est le mot que vous détestez ?

Amer.

-Si la réincarnation existait en quoi souhaiteriez-vous être réincarnées ?

En rat de bibliothèque.

 

-Si vous aviez une devise de bibliothécaire ce serait quoi ?

Si vous n’avez personne qui vous attend à la maison, sachez qu’il y a toujours un livre qui vous attend à la bibliothèque.

 

Merci Elise.  Merci Annie.

En vous quittant, j’ai pensé aux mots du poète Luis Jorge Borges :

“J’ai toujours imaginé le paradis comme une sorte de bibliothèque”.

J’y étais ...